Sayada (Mostaganem): Des équipes de contrôle au marché des fruits et légumes /Réflexion Réflexion
 

Sayada (Mostaganem): Des équipes de contrôle au marché des fruits et légumes

Bendehiba September 18, 2021, 3:15 pm Mostaganem

marché des fruits et légumes

La Direction du Commerce de la wilaya de Mostaganem a déployé des équipes permanentes au niveau du marché de gros des fruits et légumes sis à Sayada, dans le but de contrôler les prix et suivre les flux de produits agricoles dans cet important espace commercial, a indiqué  un communiqué de ladite direction.

En effet comme chacun le sait, le marché de gros en question est très prisé par les agriculteurs et détaillants en raison de sa situation géographique, les prix de vente appliqués, ainsi que le  caractère agricole de la wilaya. Notons que les services de la direction commerciale ont constitué deux équipes permanentes au niveau de ce souk commercial en coordination avec les services agricoles et ceux de la gendarmerie nationale et ce pour contrôler les prix de vente appliqués par les agriculteurs aux grossistes et détaillants, avec l’obligation d’établir des factures  pour connaître le circuit de commercialisation des légumes et des fruits et les prix appliqués et ce, pour lutter contre toutes les formes de spéculation, les monopoles et tous les intermédiaires illégaux, ajoute le même communiqué. Dans ce contexte, notons que les services concernés  ont commencé à organiser des campagnes de sensibilisation aux agents sur la nécessité d’établir la facture, après quoi un contrôle strict a été appliqué, avec obligation de tenir des documents commerciaux.  Le marché de gros des légumes et fruits à Sayada connaît un afflux estimé entre 800 et 900 tonnes de légumes et environ 500 tonnes de fruits, et ce malgré la fin des récoltes des différentes cultures saisonnières. Il faut noter que les prix de la pomme de terre ont également connu une baisse dans ce marché,  qui est cédée entre 75 et 65 dinars, grâce à l'afflux de cette matière première en provenance des wilaya d’El Bayadh, Tiaret et Djelfa et ce, comparativement à d’autres légumes et fruits, qui ont connu une relative augmentation des prix, outre la décision ministérielle autorisant les agriculteurs de vendre leurs produits dans les marchés de gros et de détail, au consommateur, a ajouté la même source. Dans le même contexte, les prix de certaines denrées alimentaires de large consommation, comme les légumes secs et la viande blanche sont montées en flèche.  Il est utile de signaler qu’un programme de travail a été élaboré conjointement avec les services de la gendarmerie nationale et ceux de la sûreté nationale pour le contrôle de la destination de ces produits, des prix de vente appliqués par le producteur ou l'importateur au consommateur, des conditions de transport et de stockage et sur les actions commerciales. Dans le même sillage, il y aura également le contrôle des factures de vente et d'achat, ainsi que les récépissés de livraison, et autres licences et crédits, afin de maintenir la sûreté, la sécurité et la santé des consommateurs, a conclu la source. 

 

 

"


September 18, 2021, 3:15 pm