FORUM: Réoccupation des maisons rasées à Mostaganem: jusqu’à quand ?/Réflexion Réflexion
 

FORUM: Réoccupation des maisons rasées à Mostaganem: jusqu’à quand ?

Réflexion September 21, 2021, 3:17 pm forum réflexion

maisons rasées à Mostaganem

Abdel Ben

Tiens une réoccupation des maisons rasées à Mostaganem à la barbe des responsables. C'est pour la prochaine attribution de logement. Quant aux mostaganemois, ils peuvent attendre des années encore pour avoir un toit !

Hamechrif Kadirou

Les Mostaganemois connus par leur naïveté, leur sympathie, modestie, éducation, générosité, ils ne peuvent jamais obtenir un logement devant ces mal élevés, envahisseurs, qui occupent les bidonvilles sans avoir honte et ne craignent ni Dieu ni la loi !

Mohktaria Touil

Effectivement les mostaganemois préfèrent louer que d'habiter dans des baraques,  il n y a pas de suivi ni enquêtes parce que la plupart viennent d'autres willayas et au bout de quelques mois, ils obtiennent des logements et nous on attend depuis 18 ans toutes une vie. 

Belhachemi Zoubir

C'est eux ceux qui ont démoli les baraques les responsables de l'APC,  ils l'ont fait exprès et le (promoteur) des baraques s'occupe après 50/50 %.

Anne Gaëlle SI Fodil

Mostaganemois ou pas mostaganemois, quand une personne a besoin de logement, elle a besoin de logement, le problème du logement est universel et ne regarde pas l’origine des gens, comme Allah subhanou, on est tous identiques dans les épreuves. On ne devrait pas se servir d’un problème social pour diviser les gens. C’est mon avis. Qu’Allah nous facilite à tous.

Abdel Ben

 Ah oui vous donnez votre maison au douar ou au village en location et vous envahissez la grande ville en construction illicite et bidonville dans le but de se faire attribuer un logement vous trouverez que c'est normal ?

Hugo Chavez

Au moins, s’ils ramenaient avec eux un plus pour la ville, l'environnement, la société, le civisme Y'a sidi ma3lich mais ce n'est pas le cas alors que chacun reste dans son trou. Complicité avec quelques responsables bien sûr pour la tchippa, ces squatters ne peuvent pas s'aventurer s'ils n'ont pas l'assurance de ne pas être inquiétés.

Mahmoud Montreuil

Le bidonville de Berrais en face de la cité Chemouma ne semble pas déranger ces soi-disant autorités qui laissent pousser ces constructions illicites qui défigurent Mostaganem et portent atteinte aux Mostaganemois !

Lalli Kacemi

Qu'ils rasent d'abord les bidonvilles qui se développent à une vitesse effarante érigés sur un terrain agricole à chemouma! Les complices de cet état de fait leur ont même accordé l'électricité ! D'où viennent ces gens ? Où habitaient-ils auparavant ? Depuis le début, c'est à dire depuis les premières constructions, l'alarme a été tirée mais ! Maintenant à chaque intervention ces gens brûlent des pneus et barrent la route ! Jusqu'à quand cette anarchie et ce laisser faire ? Un manque flagrant de l'autorité de l'Etat qui est absent pour de nombreux points noirs dans notre ville ! Jusqu'à quand ?

Baghdad Belaouedj

Arrêté la mascarade ! Certains responsables opportunistes ont trouvé un filon au vu et au su des autorités compétentes faisant de cette anarchie un registre de commerce au détriment de la ville et de ses enfants qui peinent à avoir un logement décent par les voies légales. Mostaganem est laissée à l'abandon avec une complicité administrative criarde que nous cessons de dénoncer à longueur de journée. C'est criminel d'avoir transformé une ville si paisible en une jungle honte à vous et à vos pratiques maffieuses.

Touati Khalifa

Alors messieurs les responsables donc les mostaganemois qui sont dans l'attente et occupent des habitations précaires  et risques d’effondrement. Voir cette habitation qui était occupée et que ses  locataires ont bénéficié d'un logement et dans cette même habitation, sont venus d'autres bien sûr pour avoir un logement à cette wilaya. Il y a complicité des services concernés et ce n'est pas normal tout ça.

Mohamed Benyekhou

 Des travaux inachevés à travers tous les quartiers de la ville qui offrent des spectacles qui compliquent la circulation des citoyens .Cette situation risque de devenir plus difficile sachant que nous sommes à la veille de la rentrée sociale.

Malik Belmessabih 

C'est malheureux de le dire que Mosta jamais au grand jamais a trouvé la normalité des choses comme toutes les autres villes d'Algérie. Elle a toujours été livrée à elle-même sans aucune défense ni revendication. Ses irresponsables depuis 1962 l'ont toujours massacré et défiguré d'année en année.

Ahmed Benkedadra 

Quel est votre avis ? Les futurs élus APC-APW devraient sérieusement songer à protéger les opérateurs économiques locaux qui sont le plus souvent exclus des marchés. 

Nous avons constaté que les bordures de trottoirs ont été ramenées d'une autre wilaya alors qu'un investisseur local a été obligé de fermer son unité faute de commande. 

Du carrelage nous est venu d'ailleurs alors que nous comptons des dizaines de fabricants locaux. 

L'embellissement de la cité a été confié à un pépiniériste installé hors wilaya alors que notre cité a formé des milliers d'ingénieurs en agriculture. 

À un certain moment, les trottoirs ont été refaits par une entreprise qui n'a recruté aucun habitant de Mostaganem.  Les opérateurs économiques locaux participent au développement de la cité, fournissent des emplois à nos enfants et paient leurs impôts ici notamment la TAC qui va directement aux APC. La meilleure façon de le faire est d'inclure un article dans le cahier des charges qui donnerait la primauté aux opérateurs économiques locaux. 

C'est mon avis personnel et chacun est prié de s'exprimer sur la question. 

Abdelkader Benchehida

J’ai voulu refaire ma carte d’identité (la verte) qui va expirer, et je suis détenteur du passeport biométrique, alors vous qui êtes "juriste" dans ce domaine expliquez-moi pourquoi ,je suis obligé de fournir tout un dossier « comme avant »quoi ,rien n‘a changé ! ( extrait de naissance deux photos ,résidence ,nationalité ,) ou bien dans un autre service (photocopie de la première page du passeport biométrique , l’original du S 12,résidence ,deux photos , carte de groupage .Et le plus embêtant dans tout cela, c’est que pour la nationalité il faut faire la chaîne et elle ne vous sera délivrée que 15 plus tard .Vous avez dit bureaucratie ?Non !C’est pour booster les services administratifs .Allez comprendre . 

Bleu Azur

Mostaganem ville de culture ses belles plages, son agriculture. Bien propre. Mostaganem reste un modèle et un exemple à suivre et veille à son patrimoine, malgré des intrus d'ailleurs qui n'ont rien à voir avec le bon vivre.

Kacem Ref

L’hypocrisie et les insultes de certains envers Bouteflika me répugnent. Il est mort, paix à son âme ne parlons pas mal des morts ! Le prophète Mohamed Qsssl a dit : (Mentionnez les mérites de vos morts et renoncer à leurs méfaits)

Hales Mohamed

Suite au décès de l'ex-président de la République Abdelaziz Bouteflika, que Dieu ait son âme.., et ;à la lecture de certains commentaires et autres réactions non conformes à nos valeurs arabo-musulmanes, à notre éducation ou encore aux préceptes et idéaux moraux de la vie...; je ne pourrais cautionner ni valider ces outrages verbaux, indignes de personnes.. sensées.., à l'encontre d'un cadavre déjà froid et une âme rendue à Dieu le Tout Puissant.. qui lui-même, l'a créée..!!

Quelques soient les frustrations vécues par les uns, comme les joies procurées pour les autres, lors de son vivant.., on ne pourrait quand même pas se réjouir de la mort d'un homme, et; ce en termes de moralité, de sagesse et de grandeur d'esprit, quelques soient, sa valeur, son profil ou sa biographie..!! Le plus sensé devant pareille circonstance, c'est de méditer, chacun pour soi, car la mort, n'épargnerait aucun vivant, quoique nul n'est condamné à l'avance ni rassuré d'ailleurs du.. Paradis..!! Seules, nos "œuvres" prescrites par notre religion.., seront jugées au millième près, le Jour Dernier..!! Le Hadith ci-haut mentionné, en est la parfaite référence de base..!

El kadi Ihsane

La mort d’Abdelaziz Bouteflika marque symboliquement la fin biologique de la génération qui a dominé le pays parce qu'elle l'a libéré par les armes. Une autre source de légitimité va émerger. Elle ne peut être que démocratique, venant du libre suffrage populaire.

HISTOIRE A MEDITER

L'âne qui voulait être un zèbre

Il était couché, les pattes repliées sous son ventre, et les branches du pommier dessinaient des rayures d'ombre sur son dos. En voyant ces belles rayures, l'âne se mit à penser...« Moi je n'ai qu'une seule rayure brune le long de mon dos. Je suis presque invisible dans la nature ! J'aimerais tellement être beau comme... un zèbre ! Le zèbre lui est unique ! On le reconnait entre mille. Moi, on me confond sans arrêt ! Parfois, on m'appelle mule, ou mulet, ou bardot, ou même cheval ! Mais le zèbre, personne ne le confond. Si j'étais un zèbre, je pourrais courir à travers les plaines africaines. Oh ! Comme je suis triste d'être un âne ! » L'ânesse revint près de son âne, sous l'ombre délicate du pommier « Pourquoi prends-tu cet air si renfrogné mon âne ?— Parce que j'en ai marre d'être un âne, je voudrais être un zèbre !— Un zèbre ? Quel drôle d'idée ! Être chassé toute la journée par les lionnes, les guépards, les hyènes, les humains et leurs fusils. Être toujours aux aguets. Devoir parcourir des kilomètres pour trouver un peu d'herbe à partager, parfois, sans avoir d'eau, ni d'ombre. Mon pauvre âne, c'est une vie trop dangereuse, nous sommes bien plus tranquilles comme ça...! El fahem yafham...

 

 


September 21, 2021, 3:17 pm